C’est le moment de : semer les pavots somnifères.

Les pavots forment une grande famille de très de jolies fleurs dont les coquelicots font partie. Mes préférées sont les pavots somnifères car ils sont merveilleusement beaux et ultra-faciles à réussir. On trouve de nombreux coloris du blanc au violet très foncé.

Semis : Je les sème à la volée en février, directement là où je souhaite les voir fleurir. Ils se ressèment d’année en année, un vrai bonheur.

Emplacement: Au soleil. Ils ont la réputation d’aimer les sols léger mais ils se plaisent bien chez moi en sol lourd.

Les capsules de pavot sont elles aussi très décoratives.

Entretient : aucun entretient n’est nécessaire, il s’agit d’une plante bien rustique. Les jardiniers les plus soigneux enlèveront les feuilles de la base qui jaunissent.

Conseil : je propose de les placer au second rang dans votre massif, les vivaces de bord de massif cacheront leur feuillage lorsqu’ils sèchent.

Un petit exemple : Aujourd’hui au jardin. J’ai décidé d’ajouter des pavots de couleurs sombres au massif abricot. J’enlève la couche de feuille qui a protégé la terre cet hiver. J’ameublie légèrement en surface avec une fourchette en prenant soin de ne pas déranger les floraisons du moment. Et je finis en semant à la volée.

A savoir : Les pavots d’orient quant à eux se trouvent facilement en godet. Enfin il existe aussi une grande vivace qui arbore le même type de fleur : le pavot en arbre.

Qui suis-je ?

Parcours : Une enfance en pleine nature, la passion des plantes dès toute petite.
Puis une école d’agronomie.
Aujourd’hui à côté de mon travail en gestion de projet et de mon petit jardin personnel, je dessine des jardins ou je les redessine.

Voici les quelques idées qui me me guident :

  • Toute l’année au jardin. Pour moi un jardin est un espace de vie qui doit être intéressant toute l’année. Pourquoi se dire qu’il y a « la belle saison » et puis le reste de l’année? En planifiant bien on peut avoir un jardin, même tout petit, intéressant toute l’année… d’où le nom du blog.
  • La bonne plante au bon endroit : il y forcément la plante parfaite pour votre coin d’ombre difficile à végétaliser ou pour votre balcon en plein soleil où rien ne semble pouvoir survivre. C’est ici que le détail compte, il faut trouver la bonne plante mais aussi le bon cultivar. Je suis un brin perfectionniste dans mes choix de plantes et mais les jardins me le rendent au centuple.
  • Un jardin facile : Il y tellement de variétés de plantes qu’on peut faire le choix d’un jardin facile : rosiers sans traitement, vivaces à longue durée de vie, annuelles qui se ressèment toute seule ou semis inratables. C’est souvent ce vers quoi je m’oriente.
  • Des coups de cœur : Si j’aime la facilité au jardin c’est pour mieux chouchouter mes plantes coup de cœurs ou mes expériences d’acclimatation. Quel plaisir de déguster ses propres mandarines en Suisse !
  • Le potager d’ornement : Un potager peut être aménagé comme un massif agréable à regarder, c’est l’idéal dans les tous petits jardins comme dans les grands.

Le jardinage c’est ma façon de me détendre, de rêver, de me connecter à la nature et à la beauté de façon simple et quotidienne.